Port du masque sur les marchés

Port du masque sur les marchés

Depuis plusieurs semaines, les indicateurs épidémiologiques du département du Var montrent une recrudescence des cas de coronavirus. La crise sanitaire dure et menace de s’aggraver si des mesures strictes ne viennent pas s’imposer.

Alors que le Var ne comptait, depuis le 11 mai jusqu’au 31 juillet 2020, que deux clusters pour l’ensemble du département, il en compte aujourd’hui cinq supplémentaires. Sur la période du 3 au 9 août 2020, notre département connaît ainsi une augmentation de la circulation virale, avec un taux de positivité (rapport entre le nombre de tests positifs et le nombre de tests réalisés) en augmentation (multiplié par 2 en une semaine), et un taux d’incidence supérieur au seuil d’attention (10/100.000 habitants).

Au vu de ces indicateurs, Santé Publique France et l’Agence Régionale de Santé (ARS) PACA, ont décidé de faire passer le Var, depuis le 12 août 2020, d’un niveau de vulnérabilité faible à modérée.

Compte-tenu de cette situation et en vertu du décret du 10 juillet 2020 modifié habilitant notamment les préfets de département à rendre le masque obligatoire lorsque les circonstances locales l’exigent, il a été décidé d’imposer le renforcement des mesures de prévention dans le département.

Depuis le vendredi 14 août, le port du masque sera obligatoire sur l’ensemble des marchés de plein air du département, qu’ils soient alimentaires ou non, y compris les braderies, brocantes et vide-greniers, de jour comme de nuit. La fréquentation y est, en effet, accrue pendant l’été et les conditions de circulation et de proximité n’y permettent pas le respect des mesures de distanciation sociale.

Partager cette publication